Grève des femmes le 14 juin 2019 «Du respect, du temps, de l’argent !»

Les victimes de violence domestique n’ont pas été entendues. Enfin, cette fois, nous sortons dans la rue pour nous exprimer.
Denis Balibouse: «Avant la grève de vendredi, j’ai réalisé 9 portraits de femmes (Anne-Flore Marxer, Vanessa Renfer, Lynn Bertholet, Adele Thorens, Corinne Thalmann, Celine Renaud, Yana Valença, Emilienne Hutin Zumbach et Viviane Boson) 9 individualités qui représentent une petite partie des revendications et discrimination. Merci à elles pour leur témoignage et le temps consacré.»
Vers l’article original en anglais

Yana Valenca, 50 ans, victime de violence domestique et présidente de l’association «L’Espoir de Yana»:
«Dans ma vie, j’ai subi toutes sortes de dénigrations et d’humiliations, en particulier de la part de mon ex-mari pour qui une femme n’est rien, elle n’est là que pour les tâches ménagères et le sexe.»
Vers l’article original en anglais

La générosité du coeur de Sandra Garrido Campos envers Yana Valença

«Dans une émission de Mise au Point (RTS) consacrée à la violence conjugale, j’ai entendu avec émotion Yana Valença, témoigner des diverses maltraitances subies par son mari durant des années. Parmi les mots prononcés une phrase m’a particulièrement impactée me donnant envie de proposer à cette femme de poser en portant à nouveau des créoles avec fierté, comme pour symboliser de la force d’avoir pu dire “stop” et de la légitimité de son combat pour retrouver l’estime de soi. Elle disait comment elle n’avait plus porté de créoles depuis des années, bijou qu’elle aimait pourtant tant, parce que son bourreau lui disait systématiquement que son cerveau était plus petit que ses créoles.»

Sandra Garrido Campos
sandra@sandragarrido.ch
http://www.sandragarrido.ch

Un grand merci du fond du coeur à Sandra pour son magnifique travail et pour sa sensibilité et son empathie !

Semaine de la femme du 5 au 10 mars à la Vidondé à Riddes


En savoir plus

Du 5 au 10 mars « SEMAINE DE LA FEMME » à la Vidondée à Riddes organisée cette année par Yana Valença et son association « L’Espoir de Yana » qui soutient les victimes de maltraitances domestiques.

AU PROGRAMME 👍☀

Expositions visibles tous les jours dès 14h

Mardi 05.03. à 18h VERNISSAGE DES EXPOSITIONS

– des tableaux d’Augusto et Sandra Gianesini
– des photographies d’Anniviers d’Adriana Tenda Claude
– des montres créées par Patricia Todeschini
– des poèmes de Yana Valença

Mercredi 06.03

16h CONTES pour « enfants », Christine Métrailler, spectacle « Super nanas » (entrée 10 CHF)
19h CONFÉRENCE de Sonia Grimm, auteur du livre
« Insoumise – Autopsie d’un amour destructeur »
(entrée 10 CHF)

Jeudi 07.03

15h-17h BALADE ET ÉCRITURES « A dos de plume » avec Simone Salamin et Marie-Thé Rion (entrée 25 CHF)
19h CONCERT des jeunes talents valaisans: Roberta Michela, Rocco Michela et Benjamin Seppey – pianistes – présentés par Barbara Borse (entrée 15 CHF)

Vendredi 08-03 JOURNÉE DE LA FEMME

18h CONCERT surprise autour de Michel Berger
20h DANSE performance avec Sophie Zufferey
21h CONCERT de Johanna Rittiner-Sermier et poèmes de Yana Valença en chansons
(soirée : 40 CHF, par spectacle: 15 CHF)

Samedi 09.03

12-17h ATELIERS qui font du bien « Femmes, femmes, femmes »avec Christelle Besse et d’autres spécialistes
(inscriptions 079 274 11 93 ou info@christelle-besse,ch)


19h REPAS DE SOUTIEN et CONTES de Anne Claire Martin
« Des roses sur les routes du monde…contes autour des femmes en marche » (60.- CHF)
Inscriptions pour le souper chez Gérard-Philippe Crettaz (079 213 22 66)

Dimanche 10-03

12-14h INITIATION à la DÉGUSTATION avec Christelle Besse
Inscriptions 079 274 11 93 ou info@christelle-besse.ch
(entrée 60.- CHF)
17h30 CONCERT pour la PAIX de Stéphane Stas
(entrée: 20.- CHF)

Les bénéfices de la semaine iront à l’association L’espoir de Yana.

Graphisme de l’affiche Joël Cerrutti

Interview de Pascal Fessard: «Yana la miraculée»

Pascal Fessard: «C’est l’histoire d’une femme, d’une enfant d’abord, détestée de sa mère jusqu’à être torturée avec des lames de rasoir, d’une adolescente jetée dans la prostitution, d’une femme finalement dominée par un mari manipulateur. De cette vie infernale elle aurait dû au moins sombrer dans la folie, elle en était pourtant pas loin, convaincue de n’être rien. Elle s’en sort miraculeusement et témoigne aujourd’hui dans un livre, les épines d’une rose, et à notre micro.»

A découvrir directement sur le blog de Pascal Fessard sur cath.ch